Adhésions

Articles

Eau Douce

Eau de Mer

Plantes

Crustacés

Liens

Photos

Les Crustacés

 

Lecuyer

Mante d'eau douce

Alpheus cyanotele

Origine : Malaisie

Taille : 2.0 cm

Température : 25 °C  - 27 °C

Le nom français est erroné, il ne s'agit pas d'une Mante, mais bien d'une crevette, dont les homologues marins sont bien connus sous le nom de Crevette-pistolet. Les Mantes, quant à elles, font partie d'un groupe bien distinct des autres décapodes et sont exclusivement marines.

 

Escargot mangeur d'esgargots

Anentome helena

Origine : Thaïlande, Sud de l'Asie

Taille : 2.0 cm

Température : 15 °C  -  27 °C

Cet escargot n'est pas hermaphrodite et necessite d'être en couple pour se reproduire. Il fait des oeufs mais ils ne sont pas fécondés. Les oeufs ne sont pas pondus par grappe comme la plupart des autres gastéropodes, mais unitairement, un peu partout dans le bac. Un groupe d'au moins 8 individus est nécessaire afin de garantir le succès de la reproduction. Cet escargot à la particularité d'être uniquement carnivore, plus particulièrement mollusquivore. Il permet de réguler voire anéantir une population d'autres escargots dans le bac. Il se nourrit de paillettes, comprimés ou autre alimentation que l'on donne aux poissons. Attention cependant à lui fournir une alimentation carnée, ainsi qu'à le maintenir dans une eau pas trop douce afin que le développement de sa coquille ne soit pas ralentie. Petit escargot d'Asie cônique bicolore, jaune à jaune pâle strié de noir. Il commence à avoir du succès grâce à son utilité de régulateur d'escargot. Il a une coquille épaisse. Quand il "dort" il s'enfoui dans le gravier.

 

Asolene spixi

Origine : Brésil

Taille : 4.0 cm

Température : 24 °C

Les Oeufs sont déposés sur la végétation aquatique et protégés par une membrane gélatineuse. Son utilité n'est qu'esthétique.

 

Crevette balais

Crevette Bleue du Gabon

Gabonensis

Atya gabonensis

Origine : Cameroun

Taille : 10.0 cm

Température : 20 °C  -  28 °C

Il est omnivore, aime à capturer des particules de nourriture en suspension avec les éventails spécialisés dont sont équipées ses pattes antérieures. Apprécie aussi le plancton d'étang. En cas de manque de nourriture elle peut fouiller le substrat. la femelle a de plus grand bouclier ou plaqua sur le ventre que le male. Son utilité est esthétique et quelque peu détrivore. Très imposante, ses pattes antérieures ont un air très menaçant, alors que cette espèce est très pacifique, voir timide. Aime les cachettes telles les noix de coco. Une petite pompe de " brassage " ou courant est souhaitable. A chaque changement de carapace elle devient presque complètement blanche. Lorsqu'elles sont nombreuses, elles se regroupent souvent dans un coin du bac "en reunion". Comme toutes les crevettes elles sont grégaires. Il faut prévoir un  de minimum 4 individus et un bac d'au moins 200L bien planté. Contrairement à la legende, une fois bien installées elles sont actives.

 

Crevette bambou

Crevette cuivrée

Crevette éventail

Atyopsis moluccensis

Origine : Indes, Sri Lanka, Thaïlande, Malaisie, Sumatra, Java, Bali, Sulawesi, Borneo, Philippines, Nouvelle Calédonie, Fidji, Nouvelle Guinée

Taille  8.0 cm

Température : 22 °C  -  28 °C

Son alimentation est détritivore et elle filtre.  C'est une espèce amphidrome, la reproduction est de type indirect. Le développement larvaire passe par un état planctonique en milieu salé. A ce jour, aucun rapport de reproduction réussie en captivité . Elle est principalement esthétique. Elle privilégie les postes face au courant pour capturer, à l’aide de ses soies déployées en éventail, les micro-particules de nourriture transportées par le courant. La troisième paire de péréiopodes est très développée mais n’est pas armée de pinces. Parfois confondu avec l’Atyopsis spinipes, il s’agit bien de deux espèces distinctes. Les auteurs Andreas Karge et Werner Klotz font références à différents points de distinction tels que la répartition géographique, les différences physiques  et environnementales.

 

Crevette tigrée

Caridina cantonensis

Origine : Chine du Sud

Taille  3.0 cm

Température : 20 °C  -  26 °C

Il en existe aussi à coloration bleue, à rayures rouges et toute noire. Sous ce nom on distingue en réalité les Crevettes Abeilles et les Crevettes Tiger. L'aspect de ces crevettes au niveau de la forme générale est peu variable cependant il existe une grande diversité au niveau des couleurs. Les formes sauvages de Tiger sont transparentes avec des bandes fines verticales noires ou rouges. Crevettes détritivores omnivores. Elles se nourrissent d'une nourriture végétale et carnée. Elles se nourrissent de végétaux en décomposition et des cadavres de votre bac.  Les crevettes sont plus lentes que les poissons pour manger. Il ne faut pas que l'aliment se dissolve dans l'eau trop rapidement. La reproduction s'effectue uniquement en eau douce. Les petits naissent très petites et sont sensibles aux infections bactériennes ce qui implique un sol bien propre. Pacifique envers tous. Elle peut se montrer craintive en présence de poissons. Cette crevette assez petite peut servir de proie à de nombreux poissons, si vous décidez de la maintenir en communautaire il faut être vigilant au choix de ses colocataires, seuls les petits poissons non-chasseurs peuvent convenir.

 

Crevette d'Amano

Crevette d'Amano

Caridina japonica

Origine : Japon, Taiwan, Cosmopolite

Taille : 5 cm

Température : 23 à 28 °C

Cette crevette d'eau douce est quasiment transparente. On peut voir le tube neural par transparence. Il existe de petites tâches sur la carapace. Si elle est bien nourrie, elle mue à chaque changement d'eau ou une fois par mois. Il faut une crevette pour 10 L avec un minimum de 50 litres. Elle vit en groupe de plusieurs dizaines voir centaines d'individus. Elle aime vivre dans un décor richement planté avec de nombreuses cachettes et zones d'ombre. Elle est alguivore, mange aussi les particules en suspension ainsi que les comprimés de fond. Le régime alimentaire s'adapte à ce qu'il trouve. On peut voir les larves dans le ventre de la mère. Ce sont des amas verdâtres au niveau du ventre. La femelle remue ses ventrales  afin d'oxygéner un maximum les oeufs. Les larves qui se libèrent de la femelle sont entièrement nageuses et incapables de s'agripper à une surface. Dans la nature ces larves sont entraînées par le courant et arrivent dans les eaux saumâtres qui précèdent l'océan. Pour cette raison, une tentative d'élevage en eau douce uniquement se soldera systématiquement par un échec, les larves tenant approximativement 6 jours en eau douce. On amènera donc les larves dans un aquarium à part dans lequel on amènera progressivement la salinité à 12-14 g/L d'eau environ sur 5 jours. Les larves seront nourries par des infusoires de plancton. Une fois une taille atteinte de 3-4 mm, il faudra faire revenir la salinité à 0 pour remettre les crevettes en eau douce. Cette étape nécessitera aussi 5-6 jours. Après cela, nourrir les bébé-crevettes comme un adulte.

Crevette d'Amano

Crevette mangeuse d'algues

Crevette netoyante

Crevette transparente

Crevette Yamato

Crevettes japonica

Samain

Caridina multidentata

 

Origine : Japon, Taiwan, Corée

Taille  5.0 cm

Température     Min. = 23 °C, Max. = 28 °C

 

Réputée être alguivore, mais d'une manière générale elle est surtout détritivore. Elle se nourrit dans le pire des cas de Riccia, bien que ce ne soit pas l'idéal. Elle peut aussi être carnivore. De plus, c'est une charognarde, elle délaisse tout autre type de nourriture pour se délecter des cadavres d'autres animaux. Apprecient vraiment les pastilles pour crustacés et poissons de fond. On peut également leur donner des rondelles de légumes comme les concombres.  Ces crevettes vivent en eau douce mais les larves qui se libèrent de la femelle après incubation ne ressemblent en rien aux adultes. Elles sont entièrement nageuses et incapables de s'agripper à une surface. Elle se nourrit d'algues, mais pas de tous types, surtout les vertes et pénicillées. Mais juste un petit bémol, elle n'empêchera pas leur prolifération. C'est pourquoi on ne devrait pas prendre uniquement des crevettes pour "ébouer". Elle consomme aussi une partie des déchets organiques produits par les poissons et facilite ainsi leur élimination. Quasi transparente. Dans la nature, vit en bancs de plusieurs centaines d'individus. En aquarium, il convient donc de les maintenir en groupe

 

Caridina Mandarine

Caridina  Orange

 

Caridina propinqua

Origine : Sulawesi

Taille  3.0 cm

Température : 20 °C  -   25 °C

Détritivore à tendance alguivore, collecte son alimentation sur la mousse de Java et sur le sol. Ne pose aucun soucis et accepte la nourriture sèche pour poisson.  Les larves doivent passer en eau salée pour assurer leur développement. Leur reproduction est encore rare. Se rapprocher du protocole des Caridina multidentata. Cette Caridina semble bien être une nouvelle espèce non décrite. Il faudra donc attendre les travaux des scientifiques pour en connaître un peu plus sur sa biologie.

 

 

Crabe-porcelaine

 

origine : Océan indien

Il a un corps aplati ressemblant à celui d’un crabe, deux énormes pinces plates et sont corps est blanc à beige rosé, ponctué de fauve ou de brun. Il vit dans les  anémones. Il vit toujours à l’abri des tentacules ou en bordure du disque oral d’une anémone. Le crabe-porcelaine n’est pas un vrai crabe, malgré les apparences. Le corps aplati atteint 3 cm en moyenne. Les plus gros individus atteignent 7 cm de diamètre. Il possède d’énormes pinces plates. Le corps est blanc à beige rosé, ponctué de taches et de spots de couleur brun rouge à fauve. Leur couleur varie selon la zone géographique. Au Kenya, on peut rencontrer une espèce très ressemblante mais qui a des ponctuations beaucoup plus grosses, il s’agit de Neopetrolisthes Alobatus. Au centre du Japon et sur les côtes australiennes, on trouve le Neopetrolisthes Ohshimai. Il est très semblable et présente des ponctuations plus denses. Il était autrefois considéré comme une espèce à part, mais est aujourd’hui reconnu comme un variant de N. Maculatus. L'Allopetrolisthes Spinifrons  lui ressemble également bien que plus rouge et plus trapu. Il est présent dans des zones plutôt tempérées que tropicales, et se trouve sur les Anémones Phymactis Clematis.

 

 

Enoplometopus debeluis

Taille : 12.0 cm

Enoplometopus Debelius est un petit homard très coloré que l'on peut trouver relativement facilement sur la marché aquariophile. Attention tout de même à son introduction dans un aquarium récifal . L'Enoplometopus Debelius peut atteindre 12cm, ce qui n'est pas rien pour un détritivore, qui plus est un homard, et on peut trouver de petits poissons dans son régime alimentaire. L'Enoplometopus Debelius est très discret et il lui faut impérativement un substrat meuble (sable) pour pouvoir y fouiller et creuser des galleries à l'instar des crevettes pistolet. Il lui faut également des cavités où se cacher : des pierres vivantes feront l'affaire.

 

Bêches de mer

D'autres espèces demeurent en permanence enfouies dans le sable ou la vase, et on connaît même des formes planctoniques, qui passent toute leur existence en suspension dans le milieu aqueux, et que seuls des spécialistes sauraient identifier comme membres de la classe des Holothuries. Les Holothuries libèrent leurs produits sexuels directement dans le milieu externe. Les larves planctoniques issues de la fécondation dérivent quelques temps au gré des courants, puis se métamorphosent en de minuscules Holothuries et passent à un mode de vie benthique, sur un site favorable.

Holothuridés

Les Holothuries comme on les nomme parfois, n'ont rien qui les affilie aux échinodermes, lesquels sont généralement des organismes hauts en couleurs. De fait, leur corps, épais et informe, est fréquemment recouvert de sable ou de fragments végétaux, et évoque davantage par son aspect un ver surdimensionné qu'un échinoderme tel qu'on se le représente couramment.

Anatomiquement en revanche, on retrouve parfaitement la symétrie pentaradiée propre aux organismes membres de ce groupe. Dépourvus de squelette rigide, comparable à celui dont les oursins sont dotés, les Holothuries ne possèdent qu'une peau, résistante comme du cuir. L'orifice buccal s'ouvre à l'extrémité antérieure de l'animal.

Le corps est pourvu de puissants muscles radiaux et longitudinaux, qui autorisent des déplacements. Comme chez les autres groupes d'échinodermes, les Holothuries possèdent des pieds ambulacraires. Mais chez de nombreuses espèces, ces pieds sont involués. Nombreuses sont les espèces qui utilisent leurs pieds ambulacraires pour maintenir à leur surface divers débris végétaux, des grains de sable ou des cailloux, dans le but de se protéger des rayons ardents du soleil en eau peu profonde. La majorité des Holothuries rampent sur le sable, ou escaladent rochers et colonies coralliennes.

 

Crevette de feu

Lysmata Debelius

Origine : indo-pacifique

Taille  4.0 cm

Température : 22 °C  -  28 °C

Cette crevette se nourrit avec toute l'alimentation classique y compris les flocons, et aussi a base de chair animale. Il est possible d'obtenir des oeufs mais l'élevage des zoés pose encore problème. C'est une crevette déparasiteuse assez haute en couleurs !

Sa particularité est d'avoir le corps couleur rouge et les pattes blanches façon chaussettes plus quelques petits ronds blanc sur le corps.

 

 

Lysmata Grabhami

 

Taille 5.0 cm

 

Dans leur milieu naturel, elles évoluent en couple ou se retrouvent en groupes d’une centaine d’individus dans des stations de nettoyage. Plus le décor sera riche en infractuosités et cachettes moins elles seront farouches.

Comme tout les crustacés, l'acclimatation doit être réalisé dans les règles de l'art, elles sont particulièrement sensibles aux variations de pH et de densité. Elles se nourrissent facilement avec des paillettes et nourritures usuelles pour les poissons.

Elles pratiquent régulièrement le déparasitage des poissons. La Lysmata Grabhami se confond souvent avec Lysmata Amboinensis, mais s’en distingue par plusieurs caractéristiques morphologiques, en particulier le dessin de la queue.

Ces crevettes pratique le déparasitage des poissons.

 

Red cherry

Neocaridina Heteropoda

Taille 2 a 3 cm

Temperature : 18°C  -  26°C
Omnivore, elle n'est pas difficile a élever : végétaux, nourriture carnée, nourriture en granulés pour poissons ou crustacés.

Elle éliminera du bac les cadavres d'animaux. Le seul impératif est de choisir une nourriture qui ne va pas polluer le bac car les crevettes ne gobent pas les aliments comme les poissons mais la prélève fragment par fragment, ce qui fait qu'un aliment peut rester plusieurs heures dans le bac avant d'être complètement ingéré.

La femelle mature possède des œufs au niveau de la poche ovarienne. Le mâle va féconder la femelle lors de sa mue. La femelle fécondée libère ses œufs qu'elle va garder et ventiler sous son abdomen. Les œufs sont gros et peu nombreux. Les juvéniles naissent sous la forme de crevettes miniatures. Il n'y a pas de stade larvaire.

Les différentes sélections de crevettes peuvent se reproduire ensemble. Cela entraine une perte de la sélection. Toutes les souches ne sont pas bien stabilisées. Il faut un minimum de six individus pour qu'elle soit stable.Très pacifique avec tous.

 

Planorbe

Planorbe rouge

Planorbarius Corneus

Origine : Toutes les régions tropicales et tempérées du monde

Taille  3.0 cm

Température : 10 °C  -  32 °C

La respiration se fait par voie érienne, par des poumons. Il se reproduit à une vitesse incroyable peut pondre plusieurs milliers d'oeufs par jour. Gros mangeurs d'algues, et de certains déchets. Il a une coquille discoïde plate. Il est inoffensif pour des plantes en bonne santé, seules les feuilles abimées et donc destinées à mourir risquent de souffrir de perforation. A la différence de tous les autres gastéropodes d'eau douce, le planorbe a de l'hémoglobine dans le sang, ce qui lui donne une coloration rougeâtre. Il existe une variabilité de la taille et de la coloration dans les populations de planorbis corneus entretenues dans les aquariums, ce qui permet d'identifier des variétés orangées, brunes, brun-rouge, beige clair. Toutes se croisent entre elles et tous les hybrides obtenus peuvent se reproduire avec n'importe quel spécimen d'une variété. La taille adulte obtenue peut varier en fonction des conditions d'entretien de la population.

 

 

Stenopus Hispidus

Taille 5.0 cm

Elle pourra être introduite en solitaire ou en couple, mais en veillant à ce que ce ne soit pas deux individus de même sexe, car sinon, l’un des deux serait tué. Elle se cache au sein de cavernes ou de grottes aménagées dans le décor. Les autres espèces de crevettes peuvent faire les frais de son agressivité, et lui servir de repas.

 

Copyright AQUAMAJOLAN  2009-2015 MDS inc...  |  Tous droits réservés.  |  Contact  | site réalisé par Acantopsis

Le Cercle Aquariophile Majolan est une marque déposée. Les textes, photos, l'audio-vidéo de ce site sont la propriété du Cercle Aquariophile Majolan.

HAUT DE PAGE