Cercle Aquariophile Majolan

ACCUEIL

Quand les rêves deviennent réalité... La passion de l'aquariophilie...

  compteur gratuit

2ème Bourse du 14 octobre 2012

Salle des Fêtes de Meyzieu

Plus de 2500 personnes se sont pressées à la bourse aux poissons de l’Aquariophilie Majolane cette  année, en présence de Mr le député Philippe Meunier et de Mr le maire de Meyzieu Michel Forissier vice-président du conseil général du Rhône pour admirer et acheter les plus beaux spécimens élevés par des amateurs passionnés.

Salle des Fètes de Meyzieu

Mr Philippe Meunier député , Mr Michel Forissier maire de Meyzieu,  Mr Pascal Bugnet Président du Club

Des amateurs capables d’élever des dizaines de variétés de poissons étaient donc présents dimanche, salle des Fêtes. Comme de coutume, l’ambiance était bouillonnante entre 11 et 17 heures, car les passionnés ne prenaient pas le risque de voir le poisson convoité leur glisser entre les doigts.

 

 

Créee en 2010, la bourse aux poissons est devenue au fil des ans un rendez-vous très prisé des amateurs d’aquariophilie. Dimanche 14 octobre, la salle des fêtes de Meyzieu s'est transformée en aquarium géant à l’initiative de l’Aquariophilie Majolane.

Le stand des coquillages

Le stand des coquillages

Pour satisfaire les besoins des amateurs et permettre aux curieux de mieux connaître ce monde aquatique, pas moins de 50 exposants amateurs et professionnels se sont mis à la disposition du public. Venus de toute la France, dont Marseille, Martigue et Colmar, ils présentaient plusieurs dizaines de variétés de poissons d'eau douce et d'eau de mer ainsi que des plantes aquatiques et des invertébrés.

  

Combattants   

Ecrevisses

La passion étreint les amateurs et ils seront tous prêts à la faire partager. « Notre bourse s’adresse à tout le monde. Qu’il s’agisse d’amateurs voulant acquérir de nouvelles espèces ou ceux qui souhaiteraient se lancer dans le domaine, tout le monde est le bienvenue », explique Pascal Bugnet, président  du club. Il n'est pas avare de conseils pour éviter des erreurs néfastes. «Il ne faut pas vouloir aller trop vite. Il s’agit d’être patient.

 Xyphos(Xiphophorus hellerii)

Stand d'eau de mer

L’aquarium n’est pas un meuble, c’est vivant », s’empresse d’ajouter Pascal Bugnet. Les bénévoles du club sont omniprésents pour conseiller au mieux et n’hésitent pas à proposer la visite de leur exposition pour renseigner les futurs possesseurs d'aquariums. «Nous disposons de plusieurs types de bacs avec des cichlidés, des marins, des discus ou de type Hollandais ou d'eau de mer. Il s’agit de ne pas se tromper », préviennent les amateurs éclairés. Souhaitant mieux faire connaître l’aquariophilie et apporter leur soutien aux néophytes, les membres du club espèrent des retombées positives pour assurer la pérennité du club. « Nous avons la passion, de l’expérience, du matériel à partager », conclue Pascal Bugnet.

Coraux (eau de mer)    

Stand d'eau de mer

Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas d’acheter aquarium, plantes, poissons, produits et d’installer le tout pour créer un bassin viable. L’aquariophilie demande de la patience. « Un aquarium, ce n’est pas un meuble vivant, c’est des animaux avant tout ». Pas question, par exemple, de faire cohabiter des poissons d’Afrique et d’Amazonie ? Non pas que ces petits poissons aient des tendances xénophobes. Non, chaque poisson a besoin d’une qualité d’eau particulière. «Un aquarium, c’est la nature en miniature. Lorsqu’un bac est bien mené, les plantes poussent. L’éclairage, la qualité de l’eau, le sol… c’est un vrai écosystème ». Naufrage assuré à celui qui jouerait les apprentis sorciers.

Coraux (eau de mer)     

Coraux (eau de mer)     

Créations paysagères

Par contre, chaque passionné est responsable de l’implantation paysagère de son bassin, « l’idéal est de ne rien voir d’autre que des plantes et des poissons dans un aquarium, c’est-à-dire, tout ce qui est naturel. ». A chaque fois qu’un nouveau membre frappe à la porte du club, installé 9 rue de Provence, l’équipe du club explique que la première chose à faire est de se documenter. D’ailleurs, livres et cassettes pédagogiques y sont disponibles.

 

Un savoir apprécié par les « jeunes recrues » d’un club qui ne connaît pas la crise. Plusieurs aquariophiles pointus ont dernièrement rejoints le club. Des membres chevronnés capables d’élever des discus  ou de créer des aquariums remplis d’eau de mer.

Stand d'accessoires et d'alimentations

Stand d'accessoires et d'alimentations

Explosion des variétés disponibles

« Il y a 30 ans, on était limité à une dizaine de variétés » explique le président Pascal Bugnet, qui possède 3 aquariums dont un d'eau de mer. 95 % des poissons qui se vendent sont des poissons d’élevage. A force de croisement, les poissons prennent des teintes multicolores, bien plus originales que celles qu’ils possèdent à l’état naturel.

Coraux (eau de mer)  

Exposants

Plus beaux, ils sont également devenus plus résistants. Ce qui a permis le développement de ce loisir si particulier. « Il est désormais plus facile de faire de la reproduction avec des poissons nés en aquarium ». Cette année  environs 900 transactions ont été enregistrées par le trésorier. Il a été possible d’acquérir un poisson à partir de 1 euro. De quoi faire naître des passions ? Peut-être ! Il y a moins de travail avec un aquarium de 500 litres qu’avec un chat, mais c’est plus coûteux.

 Le stand des Malanyika       

Pléco ( Hypostomus Plecostmus )      

Des éleveurs de Discus

Les Discus, en forme de « disque » plat d’une vingtaine de centimètres, sont les princes des aquariums. Il s’agit d’un poisson majestueux originaire d’Amazonie, bougeant très peu dans les aquariums. Ces poissons sont rares, car leur reproduction est difficile. Lors de la bourse dominicale de l’Aquariophilie Majolane, deux  éleveurs ont proposés cette variété de poisson.

 

   

Discus (Symphysodon aequifasciatus)

Discus (Symphysodon aequifasciatus)

Les Discus peuvent être vendus au  prix de  15 à 200 euros. Initialement gris/marron, ils se déclinent grâce à des manipulations génétiques dans une palette de couleurs étendue, allant du blanc aux couleurs de l’arc-en-ciel. Mais n’oubliez pas que ces petits poissons vifs et acidulés sont des animaux et pas de simples éléments de décoration.

   

Affluence record pour cette édition 2012

 

Affluence record pour cette édition 2012

 

Copyright AQUAMAJOLAN  2009-2011 MDS inc...  |  Tous droits réservés.  |  Contact

Le Cercle Aquariophile Majolan est une marque déposée. Les textes, photos, l'audio-vidéo de ce site sont la propriété du Cercle Aquariophile Majolan.

HAUT DE PAGE